龙脊梯田 - longjititian

Séjour à Guilin 1ère partie – 桂林

Image emblématique de la Chine: en premier plan une personne debout sur sa barque avec un long bâton de bambou entre ses mains pour avancer sur la rivière, en arrière plan, des montagnes aux formes arrondies à perte de vue. Cette vue est tellement emblématique qu’elle s’est même retrouvé sur les billets de 20元 Chinois. Il s’agit bel et bien de Guilin, ce lieu de plus en plus visité par les touristes du monde entier pour y admirer cette vue unique au monde. J’ai eu la chance d’y passer quelques jours, je vous en parle tout de suite.

Tout d’abord, nous avions pris le train de Xiamen pour aller jusqu’à 桂林 (Guìlín) en passant par 南城 (Nán chéng), hélas nous somme tombé sur un train qui avait de l’âge, du coup les cabines pour passer le trajet de 12h entre Xiamen et Nan Cheng étaient très simple, il n’y avait que le strict nécessaire: 4 couchettes et une petite table en plein milieu. Après le changement de train, nous somme ensuite arrivé à Guilin vers 4h du matin, du coup les rues étaient déserte, mais une fois que le soleil s’est levé, les gens en ont fait autant et il commancait à y avoir des vendeurs dans la rue. La 1ère bonne impression que j’ai eu de cette ville est concernant la nourriture, il y a pleins de différents snacks prêt à manger dès le matin, de plus les restaurants sont bien entretenu. On a bien sur goûter à la specialité du coin, 米粉 (mǐfěn), c’était vraiment très bon et pas cher, c’est un petit déjeuner que je prendrais bien tous les jours. Après le ventre plein, nous avons commencé la visite en allant au village 龙己 (LóngJǐ), car en faite il faut voir Guilin comme le hub qui permet d’aller aux différents lieux touristiques de la région, c’est de là que partent la plupart des bus de touristes.

Après 3h de route, nous voila enfin arrivée dans un village au pied des montagnes, ce village a su garder ses traditions tout en profitant de l’afflux de touriste pour se développer. Dès notre arrivée on est accueilli par des femmes habillés en costumes traditionnels et avec un panier en bambou dans le dos. Elle nous demande si on veut qu’elles portent nos sacs jusqu’à l’hôtel, je me voyais mal demander à des femmes âgées de porter mon sac à dos, même si plus tard un habitant nous a dit que pour elles c’étaient normal. Chose frapante quand on voit pour la 1ère fois les femmes du village, elles n’ont aucun cheveux blanc et ils sont très long. Leur tradition veut que depuis l’âge de 18ans elles ne coupent plus leurs cheveux, de plus elles les lavent avec un produit naturel du coin qui conserve la couleur des cheveux, même pour des femmes très agées.

Avant de commencer la visite des 3 zones touristiques près du village, il fallait d’abord se remplir le ventre. Pour cela nous sommes allés manger dans un restaurant qui proposait notamment des plats qui sont cuits au feu de bois dans des branches de bambou. A l’intérieur il y a majoritairement du riz gluant avec d’autres ingrédients comme des champignons, des cacahuètes et d’autres légumes, c’était vraiment délicieux. En faite c’est vraiment le plat typique du coin car tous les restaus en proposent.

Autre chose locale, 杨梅酒  (yángméi jiǔ), qui est un alcohol à base de fraise chinoise, il est conseiller de ne pas prendre plus que 3 verres car c’est vraiment fort, mais en même temps délicieux 🙂 on sent bien le goût du fruit.
Sans faire de sieste après le repas, nous voilà parti en direction de la 1ère zone à visiter. Les 3 zones qui entourent le village nous permettent d’avoir des vues impressionnantes de la nature qui nous entoure, cela vaut vraiment le coup de prendre le temps d’aller sur chacun d’eux.
Comme nous avions prévu  de dormir dans un gîte, nous avons seulement visiter la 1ère zone, pour faire les 2 autres le lendemain. la famille qui tient le gîte était vraiment très accueillante, nous avons même mangé avec eux le soir, c’était une très bonne expérience.

Le 2ème jour nous sommes allé visiter les 2 autres zones, il fallait compter 1h30 pour se rendre du gîte vers la 2ème zone, puis encore une bonne heure de marche du 2ème à la 3ème zone, c’était fatiguant mais ça valait vraiment le coup d’y aller. Une fois en haut on a une vue plongeante sur les plantations en escalier et sur les montages qui nous entourent. A savoir que tout au long de la route il y a quelques panneaux, si vous pouvez, il est préférable de demander quel chemin emprunter pour se rendre sur tel site. Comme il n’est pas rare de croiser des étrangers, vous pouvez même leurs demander le chemin en anglais.

Une fois redescendu de la montagne, il était l’heure de prendre le bus pour retourner à Guilin, nous avons compléter la visite de cet endroit en 2 jours, sachant qu’on a vraiment pris notre temps pour marcher tranquillement et apprécier le paysage. Je pense que si vous arrivez tout le matin au village, il est possible en 1 journée de faire la visites des 3 zones, mais il ne faut pas traîner en route.

Pour résumé

Le 1er jour à Guilin:
– arrivé tôt le matin
– à 8h on prend le bus pour aller au village , 3h de route
– le midi on a mangé dans un restau du village
– l’après-midi on  grimpe pour aller visiter la 1ère zone touristique
– le soir on mange et on dort dans un gîte en montagne. (site web du gîte: www.asjkz.jqw.com)

Le 2ème jour:
– Le matin, visite des 2 autres zones touristique du coin
– le midi on est redescendu manger au village
– L’après-midi on reprend le bus pour revenir à Guilin pour dîner et y passer la nuit

Voilà pour ce qui est de la 1ère partie du séjour, la suite se fera dans un prochain article où nous irons notamment à 漓江.